Pooper ramasse les poncifs des startups pour vous

Depuis quelques jours, une nouvelle application (et oui encore une !) fait parler d’elle. Pooper, la bien nommée, est une application qui nous propose de laisser à un tiers le soin de ramasser les crottes de son chien et ainsi à l’individu désigné, de se faire un peu d’argent en devenant un ramasseur de merde connecté. Ben quoi ? « On n’est plus à une idée à la con près quand on parle de startup » semble dire la nouvelle jeune pousse…Sauf que Pooper est en réalité une fausse application voulant ainsi dénoncer les excès de l’uberisation. Une blague salvatrice qui nous propose de prendre un peu de recul – il était temps – sur ce nouveau mode de consommation délégant à outrance la moindre tâche.

pooper-logo-inverted.jpg

Mais au delà de la blague en elle-même et de la satire qu’elle fait du modèle sociétal connecté, Pooper est intéressante du seul point de vue de sa communication. La startup joue en effet une intox plus efficace que jamais en tenant un discours utilisant tous les grands piliers et ficelles identitaires des startups digitales. Alors c’est quoi le perfect pitch d’une startup aujourd’hui ? Séquence « fouille-merde » avec Pooper !

pooper-video-screenshot.jpg

Vous n’aviez pas ce problème ? Nous avons la solution !

L’origine de beaucoup de startups digitales vient souvent d’un vide serviciel voire même d’une absence totale de problématique. Ca n’existe pas, ça ne se fait pas…on ne sait pas si c’est indispensable ou même si c’est souhaité. Mais si on possède l’innovation (ou en tout cas l’idée marketing) qui pourrait passer un coup de surligneur sur ce vide, on va le faire car l’important c’est de le rendre absolument intolérable et donc la solution proposée totalement indispensable !

Le discours des startups et de leur marketing n’est ainsi plus la vente d’un produit mais celle d’une solution. La solution a ainsi cela d’avantageux qu’elle ne vient pas assouvir un désir ou un besoin, lesquels peuvent être raisonnés ou rationnalisés, mais régler un problème lequel est beaucoup plus dramatique !

pooper-screenshots1.jpg

Ce que vous aimerez surtout ? Sa simplicité !

Pilier principal de Pooper et des jeunes acteurs de l’économie connectée : la simplicité ! Concept minimaliste, la simplicité est paradoxalement devenue la plus prestigieuse, la plus hype des formes de sophistications. Quoi de plus normal dans un monde digital de plus en plus complexe démultipliant en permanence interactions et points de contacts ! Se présenter en application simple, et mieux là encore, en application solution, c’est être la lumière au bout du tunnel des utilisateurs.

Mais ça ne s’arrête pas là. Aux yeux d’un client potentiel, l’idée de simplicité raisonne aussi en signature Stevejobienne, c’est-à-dire en résultat d’un énorme travail de réflexion et de remise en cause pour parvenir à purifier l’existence de tout superflu et ne garder que le meilleur, l’essentiel de l’expérience souhaitée. On ramasse la merde à votre place pour que vous vous concentriez sur la relation chérie entre vous et votre chien.

pooper-mobile.jpg
Ne bougez pas, c’est activable depuis votre smartphone !

Vous l’avez compris : Le nouvel enjeu que veulent atteindre les startups connectées est de faire partie de la shortlist de la simplicité de chacun. Au 21ème siècle, on appelle ça un smartphone ! Véritable anneau de Sauron des temps modernes, le smartphone est devenu l’outil cristallisant toutes les interactions en un seul point. La promesse qui en découle est évidente : le sans-effort. Elle conditionne là aussi le discours qui place donc tous les bénéfices et services de la marque sous la main même de l’utilisateur. On ne ramasse plus ses crottes de chien mais on la zappe sans effort grâce à la télécommande universelle qu’est devenu le smartphone.

pooper-video-screenshot3.jpg

Vous vous faites du pognon et vous rendez le monde meilleur

Une fois l’outil simple et sans effort présenté aux propriétaires de chiens, Pooper s’adresse aux ramasseurs potentiels en posant l’équation ultime : profit = bien être. A ce moment là, on sait tous que l’application flirte gravement l’inutilité voire le ridicule et que l’objectif de recrutement de ramasseurs est loin, très loin d’être gagné. Il s’agit alors de jouer sur tous les tableaux pour rendre l’application parfaitement honorable et faire taire d’éventuels détracteurs. « On va ramasser la merde des autres quand même ! »…Oui mais vous serez payés en retour ! « D’accord, mais c’est quand même de la merde »…Oui mais vous contribuez à une vie plus saine et utilisez des sacs (à merde) parfaitement écocompatibles !

Toutes les cases sont ainsi cochées. L’équation lève tous les freins et autorise tous les comportements. Plus que crédible, Pooper devient alors légitime.

pooper-video-screenshot2.jpg

Venez, vous ne serez pas le seul à le faire !

Dernier pilier de Pooper et des startup connectées, la communauté. On hésite encore un peu à ramasser la merde des autres, même pour de l’argent ? Pourquoi ne pas rejoindre une bande de potes qui fait la même chose alors ! Face à l’innovation, il existe toujours le frein du pionnier qui est aussi celui du rapport aux autres. Que vont penser les autres si je suis le seul à le faire ? Télécharger Pooper et plus généralement, adopter un nouveau comportement, représente un risque qu’il m’est difficile d’assumer seul. Je veux que cette prise de risque soit collective afin qu’un échec éventuel soit celui d’un courant et pas d’une personne, en l’occurrence la mienne. Les startups connaissent intimement ce frein et proposent cette appartenance communautaire avec autant de force que leur solution technique.

pooper-video-screenshot4.jpg

On le dit encore une fois : Pooper est une blague mais il semblerait que ses auteurs soient aujourd’hui dépassés par la performance de leur discours au point que les candidats « scoopers » (les ramasse-merde connectés potentiels donc) affluent par milliers sur leurs boîtes mail. Passeront-ils alors de la blague à la réalité ? Affaire à suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s