Archives du mot-clé Laetitia et Sébastien

Cambrioleurs Rédacteurs et Détourneurs Artistiques

Notre métier n’en finit donc pas d’évoluer et de se métamorphoser !

Une preuve de plus aujourd’hui avec un nouveau stade franchi en matière de plagiat. A certains dirigeants (jamais créatifs précisons-le) qui avançaient qu’une idée appartenait à tout le monde, Joe la Pompe avait déjà répondu par un site compilation de toutes les grandes inspirations « partagées ».

Nouveau, si j’ose dire : De gentils créatifs uruguayens ont récemment publié dans Ads of the world, une annonce sur les dangers de l’alcoolisme, composée simplement d’une photo volée sur le site d’un team de photographes français http://laetitiaandsebastien.blogspot.com et agréementée d’une baseline, tout ce qu’il y a de plus basique !

1) On ne saurait tout d’abord encourager Ads of the World à plus de vigilance quant à la nature des travaux qu’il publie

2) On ne peut faire autrement que de condamner et définitivement blacklister les « créatifs » qui par l’utilisation frauduleuse de cette photo, envoient plusieurs messages :

– ils n’ont aucun talent. A la limite, ça c’est pas pas trop grave pour le métier…

– une idée ne vaut rien et le travail des artistes pas plus…je peux les utiliser à ma guise sans aucune autorisation.

– Il n’est plus nécessaire d’acheter l’art…et donc à terme, de rémunérer les créatifs, voire même les agences !

– les patrons d’agence précédemment cités ont raison : cette photo, publiée à l’origine dans un magazine de mode pour la promotion d’une ligne de vêtements…peut très bien servir aussi à dénoncer les méfaits de l’alcool. Par extension, on peut donc légitimement penser qu’une seule et même campagne pourrait servir à deux produits…concurrents, pourquoi pas ?

– Internet est un formidable moyen de faire connaître son travail…et donc de se le faire voler malheureusement…

J’ai pleinement conscience d’enfoncer une nouvelle fois la porte ouverte de la défense de la valeur créative. Peu importe, elle est mon gagne-pain, ma propre valeur et c’est le caractère exclusif de mes créations qui fait mon salaire. De tels actes perpétrés par ces Cambrioleurs Rédacteurs et Détourneurs Artistiques sont des vols purs et simples qui devraient donc être considérés comme tels par la justice.

A quand le Hadopi de la pub ?

Publicités